top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCheyenne Lamonarca

Focus matière : le bois

J’affectionne particulièrement ce matériau. Sans dire qu’on en fait ce qu’on veut, le bois parvient à se transformer en beaucoup de choses. Dans vos intérieurs, vous pouvez le retrouver sur le sol sous forme de parquet, sur les murs sous forme de parement. On n'oublie pas les meubles évidemment (chaises, table, commode…), ainsi que les petits objets décoratifs. 


C’est un matériau durable : j’entends par là qu’un meuble en bois a la capacité de durer plusieurs décennies, de même qu’un parquet lorsqu’il est bien entretenu. Aujourd’hui, le bois représente un investissement, mais un investissement qui en vaut la peine au regard du temps qu’il durera et de la qualité de ce matériau. 


En France, on trouve principalement du chêne et du châtaignier. Effectivement, ils poussent bien par chez-nous et ont la réputation d’être des bois durs, contrairement aux essences telles que le pin, ou le balsa par exemple, qui seront beaucoup plus tendre et donc un peu plus enclin à marquer les coups. Ces dernières années, le hêtre à aussi le vent en poupe ; moins onéreux que ses confrères précédemment cité, et d’un aspect plus doux.


Son intérêt en décoration :

Il confère de la chaleur lorsqu’on lui laisse sa teinte naturelle. 

Huilé ou teinté, il peut apporter beaucoup de nuance tout en conservant son aspect d’origine.

Brut ou lisse, il apporte de la texture dans un jeu de matières. 

Parfois rugueux, parfois doux sous les doigts, son touché vient satisfaire nos sens.


Ses qualités sont nombreuses, et je ne saurais toutes les vanter ici. À la place, je vous présente une petite sélection d’intérieurs boisés.


Un appel à l’authenticité pour cette table de ferme :



Un parement en bois pour apporter texture et chaleur dans une salle de bain :



De la décoration murale pour de la modernité et une esthétique géométrique :



Du sol au plafond pour un style campagne chic :



À bientôt pour un nouvel article sur le blog déco.


Cheyenne pour Atipicall Home

Comentários


bottom of page